MKSIM.

Posts Tagged ‘2017’

12 ème grand prix de bressuire : Compte rendu

Nous étions donc à Bressuire pour le Grand Prix Historique les 21 et 22 juin derniers.

Pour une première participation, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, à part quelques vidéos sur Youtube et quelques échos d’amis. Du coup au premier départ le samedi je dois avouer que j’étais moyennement rassuré. Et les premiers tours n’ont rien arrangé ahah. J’ai vite compris que malgré la catégorie « tourisme », les participants n’étaient pas là pour une « démonstration » comme annoncée mais bien pour la GUERRE. Quand une Anglia s’est rabattue à 30 cm devant moi en travers juste avant une chicane, j’avais un doute sur le fait de pouvoir ramener la bagnole entière le dimanche soir… Mais la seconde manche s’est beaucoup mieux passée et m’a mis en confiance pour le reste du week end.

Aucune voiture de ma catégorie, n’était d’origine, contrairement à ma Dauph, et j’ai vraiment du rouler à 95% pour essayer de tenir le rythme ce qui m’a vraiment procuré une bonne dose de sensation. La glisse, l’engagement, le travail copieux de volant, il y avait de quoi faire et c’était vraiment génial.

L’épreuve est vraiment bonne, la visibilité sur le circuit côté public est excellente, on peux changer de point de vue pendant les manches et le tracé plutôt court assure un rythme de passage soutenu donc pas le temps de s’ennuyer.

C’est en « tourisme » que ça bastonnait le plus, mais la catégorie « monoplace » était démente, avec de sacrés engins et de bons pilotes.

Le dimanche matin nous avons fait une manche sous la pluie et l’aprèm, sous le soleil, c’est nous qui avons ouvert avec un départ type LE MANS. Belle mise en scène, qui rappelait les grandes heures de l’épreuve. Vraiment cool. J’ai bien géré mon affaire, avec quelques vielles ruses et je pointe 2ème au premier virage !

À ma grande satisfaction, la voiture s’est comportée à merveille. Malgré des gros gros doutes sur ma pompe à eau, et l’impossibilité d’en trouver une de rechange, pas de chauffe malgré les fortes températures. Pas de pépin ni de panne. J’ai refait les niveaux et resserré les roues, POINT BARRE. Bonheur.

A part quelques accrochages dans le w.e. tout s’est bien passé, l’épreuve est bien organisée. Le seul bémol pour moi, c’est que le GP ne joue vraiment pas la carte du côté « rétro ». Musique actuelle, décor moderne, quelques engins dans des groupes parfois trop récents, ça n’a pas le charme d’un Puy Notre Dame par exemple. Mais chacun son truc et j’y retournerais l’année prochaine sans aucune hésitation  car ça reste un événement exceptionnel.

Pour plus de photos de l’épreuve, super article ici : newsdanciennes.com

Fifties Folies 2017

J’étais donc à St Amant de Boixe (16) dimanche dernier pour la 3ème édition du FIFTIES FOLIES WEEK END. J’avais raté le coup en 2015, je voulais surtout pas laissé passer ma chance ce coup ci.

Et l’évènement était comme je le pensais. Vraiment une groooossse dose de très très bonnes caisses US et Françaises, une aire de rétro camping de qualité, de la bonne zik et surtout une vraie bonne ambiance conviviale. C’est en zone libre, en pleine cambrousse, et du coup, avec le petit côté authentique qu’on ne peut qu’apprécier. Pas de chichis ni de branchitude et c’est parfait comme ça.

Rendez vous pris pour 2019 mais là, je bloque les 2 jours sur place.

J’ai rejoint sur place Phillipe et Seb. Un qui joue de la batterie, l’autre qui en manque ; )

L’allée centrale du camping

J’avais emmener un APN histoire d’essayer de faire des photos correctes mais comme d’habitude, plus de batterie au moment de faire la première photo. Iphone merci.

Quelques bonnes « avant guerre » par ci par là.

Le bistrot de la salle

Superbe météo, une chance. Mais plus de 30 degré au thermomètre. Chaud chaud.

Prochain rendez vous, le Grand Prix de Bressuire.

Tour Auto 2017

Le Tour Auto 2017 passait à côté de chez moi, à l’Abbaye de Celles sur Belle, un spot incroyable qui accueille plusieurs évènements motorisés dans l’année.

Quelques photos rapides des quelques arrivés, rescapés de l’épreuve à 2 jours de la fin.

Des riches qui s’amusent mais qui savent pas conduire ? Pas tous.

Ford Cortina 1965. Terrible.

Une 356 de 1954. Ma Porsche préférée.

Shelby Cobra de 63. Sauvage.

Alfa GTV

Ford GT 40 de 65. La grise gagne le tour. Pas surprenant je vous l’accorde.

L’arrivée de la Cooper était trop cool. La reine des rallyes des années 60.

2017

james-dean

Que vos projets à 2 ou 4 roues aboutissent et vous rendent heureux pour cette année encore.
BON 2017 À TOUS
Maxime


SPANNER