MKSIM.

Blog

In my jukebox – ? & the mysterians

Posters

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

LA BODEGA

12407213_1528838854075775_1296235946_n

Au bar LA BODEGA, une fois la porte d’entrée en verre poussée, ça sent fort le chien et l’anisette. Vous trouveriez l’endroit complètement pourri mais moi je le trouve sympa. Le gérant te sert ton café allongé avec son blouson en cuir en sifflotant le son blues qui passe dans le fond. Sur la corde de la cloche trône modestement quelques badges surement acquis lors de vieux rallyes routiers et sur l’étagère un Cromwell avec une paire de climax. Tiens tiens. Une fois la tasse servie il sort dehors finir sa clope qui trainait dehors dans le cendrier. Je remarque alors une pancarte Triumph et un miroir sur lequel est imprimé une Vincent. Il rentre, ressifle directement l’air de blues rock qui doit dérouler en permanence dans le rade et se sert un fond de ballon de rouge. J’ai le sourire. Il doit me prendre pour un illuminé. Il encaisse le sourd muet marmonant qui s’en va, il semble avoir développé une technique pour le comprendre au fil des années. Un peu plus tard le morceau de blues s’arrête et sursaut, il claque un grand coup de cloche et annonce ferme et sérieux en regardant droit devant « messieurs dames votre bar la BODEGA ferme ses portes de 14:00 à 16:00 merci. » Puis plus bas « Pour cause que le patron il va manger ». Il sourit timidement. En me retournant je remarque qu’on était plus que 2 en fait. Fallait au moins ça comme annonce. Je règle mon jus rapidement pour pas déranger le chef. Rentre alors un vieux qui commande un café. C’est ça le commerce. Y’a toujours un mec pour te faire chier quand il faut pas. « Beh vite fait il lui dit ». Est ce pour gagner 1€30 de plus ou plutôt pour ne pas froisser le client habitué. J’en sais trop rien. Ce que je sais c’est qu’il est en train de crever ce bar. Comme tous les autres petits troquets excentrés. Ils disparaissent tous un par un et je me demande bien ce qu’il en restera dans 20 ans. De tous ces vieux bars/tabac qui sont souvent les poumons des villages. Quelle tristesse que le pays en soit arrivé là. En tout cas demain j’retourne à la Bodega en TRIUMPH, question de principe

A10 BSA

http://4.bp.blogspot.com/-dmcXRO8OME4/VoIskeWvx6I/AAAAAAAAG94/IMKeQ5cnYtw/s1600/IMG_1819.JPG

Tuerie ce ptit chop de BSA A10 !

http://1.bp.blogspot.com/-p7BsIwPnYxI/VoIsnqyMc8I/AAAAAAAAG-A/AjFa8gEV3cQ/s1600/IMG_1818.JPG

http://3.bp.blogspot.com/-PJe3gftm7iQ/VoIsq3odENI/AAAAAAAAG-I/UPUR2u-fGgI/s1600/IMG_1817.JPG

via britishironworks

Bwee bwee

unknown10_dog

Encore une histoire de clébard et d’anglaise…

55triin56

9bbab0fac55d58a2300c6e3fbab1073d

1743711_10206513051078743_2915782624976447392_n

1937135_10205287508803977_1851590217145531830_n

Les filles aiment les militaires, c’est bien connu

b0132101_23284051

bill bringhurst

Un bien joli casque

Bob_Pike_DeeWhy


Capture-d-ecran-2013-12-17-a-22.07.10

Chadebec-INRS-affiche-souris

Dick.HughMac

IMG_0068

Sympa cette couleur bronze

interesting bike

MysteryGirl1947Baja

no beer for me

Une tite canuche ?
SC262132

tumblr_nzmd30bTUH1roj5ivo1_1280

The hell

two racers crowd

Une visite au Hound

10258885_10208221492753609_2111737000470567102_n

En cette période de fin d’année, on nous dit qu’il est important d’aller rendre visite à nos anciens qui sont seuls dans leur coin et blablabla… Alors bon, comme on est pas encore totalement des salopards finis, on s’est exécuté, beh ouais, l’abnégation totale mon pote.

Donc nous voila en route pour Saint Pardoux, un village en état de mort clinique où seul subsiste un vendeur de motos. C’est lui qu’on vient voir. Il est caché dans une ancienne usine avec un grand portail métallique quasi fermé. Un genre de filtre à con. Bon, on à quand même réussi à rentrer. Au début t’y vas à reculons, parce qu’avec les vieux, tu sais à l’avance que tu vas encore avoir droit aux même sempiternelles anecdotes. « Et nous à Noël on avait qu’une orange et on était content » et « pendant la guerre on courait tout Paris pour avoir une tranche de jambon », et « j’avais un 6T racer qui passait le ton up ». Les conneries quoi. Avoir un 6t jeune et finir vieux avec une cystite, ça te fait relativiser.

Puis tu le vois, direct il te fait marrer. Le grand champion il est là, sur une 250 BSA… Une cylindrée de danseuse, auquel monsieur a eu le culot de mettre une selle mono et un ptit ape hanger. Tout de suite tu sens chez lui une passion à faire chier les autres. C’est génial. Il te sert la pogne de sa main arthrosée qui à fini par prendre une forme de poignée amal 364 et il se barre. Les anciens ça a toujours plein de trucs à faire. En attendant tu fais le tour du propriétaire pour voir ce qui à bougé. Et puis en fait tu te sens bien. T’es content d’être venu. Il revient. Il a de l’essence plein les gants et de l’huile plein les pompes mais lui aussi il est content. Alors t’entame la discussion et tu prends le temps. Un peu de son temps contre un peu de distraction. On fume des clopes, on s’agenouille à côté des motos comme pour lire à travers les carters. Et puis il te dit « t’as un casque? » -« A ton avis. J’suis pas le genre de mec à aller à la piscine sans slip de bain tu vois ». Alors il te fait essayer une bécane, puis deux, puis trois, puis quatre. T’es aux anges. Il a des sacrés bonnes bécanes le vieux… Et il sait apprécier les bonnes choses, du coup on va chez lui en Aronde Montlhéry, steuplait. Et puis c’est l’heure de partir. Déjà. T’as plus trop envie au final. Quand t’es jeune tu sais jamais ce que tu veux en fait. Alors on se dit au revoir, merci pour le café dégueulasse mais qui avait au moins le mérite d’être chaud et à bientôt. Au final tu rentres chez toi avec la banane et tu te dis qu’il faudra revenir vite parce que le vieux, c’est un putain de vieux quand même.

DSCN0553

Évidemment une NIMBUS.

image6

Il se foutait de ta gueule avec tes chemises de bucheron pis voila…

DSCN0557

image5

ARIEL FH 650 de 54. Prendra, prendra pas…

image3

Ça c’était la grosse surprise du jour. Un 3TA avec une belle peinture et un chouette 2 en 1 qui explose toutes les idées reçues. Oui c’est un 350 mais c’est un régal à rouler et ça fonctionne très très bien. Et si t’as envie de t’engager dans quelque chose de différent et que t’as pas un porte feuille épais elle fera ton bonheur c’est sur et certain. Extra.

image4

Existe aussi en version WWII.

10655258_498002816991626_5340053355505417684_o

image2

DSCN0560

10665616_861633737286410_1250180468_n

DSCN0561

DSCN0563

image1

Bientôt à la mode mais vous êtes pas encore prêts.

image7

Alors ça aussi. Bon là tu le vois un peu venir par contre mais une fois le kick mis vers le bas c’est parti. Cette Bonneuville c’est un excellent moyen d’évaluer l’ensemble de ses fonctions sensorielles. Rarement vu un racer aussi sain.

DSCN0564

Je parle de la moto…

Georges Walker collection

Magnifiques archives. Du pur bonheur.

Catalina Grand Prix – 1956

1953 Flintlock Enduro – Santa Ynez, CA :

1954 Hillclimb – Santa Barbara, CA on an AJS  :

1950s Ballinger Canyon :

via www.clandestineloners.com