MKSIM.

6h TT de Bordeaux

Super week end. Nous étions à Saint Laurent d’Arce pour l’épreuve d’endurance tout terrain.

Retour en arrière dans le championnat où mon père a oeuvré pendant de longues années.

Après une grande descente aux enfers, la discipline reprend un peu vie avec l’apparition des SSV. Le plateau est remplumé et ces nouveaux engins jouent déjà aux premières places. Le terrain leur était favorable mais ils ont montré que le renouveau du championnat pourrait passer par eux.

Pour espérer briller dans ces compétitions, il fallait bien sur être pas mauvais au volant et passer par un buggy proto en T1A, Fouquet ou Rivet. Avec bien sur tout ce qu’il faut dedans, le total pour une enveloppe de 150 000€ facile. Oui, pour un championnat amateur sans prime. Les SSV proposent de toucher le podium pour un prix d’achat de 35 000€.

Les courses mettent les machines à très rude épreuve, ce qui refroidit pas mal de concurrents. 3h d’essais + 6 de courses. Il faut que le buggy tienne et savoir jouer de la mécanique. Et bien le SSV lui, encaisse en plus une course dédiée de 3h le samedi. Pas sans casse bien sur, mais impressionnant. Le volume de la voiture n’est évidemment pas là mais vraiment, cela bouscule pas mal de choses.

Les Yamaha 1000 YXZ (ouais les lettres à la con, on est bel est bien dans le monde du moteur moto…) marchent très bien et j’ai vu des concurrents en faire de belles démonstrations de leurs capacités mais le coup de coeur revient aux CAN AM X3. Look terrible et empattement bien plus attirant. C’est d’ailleurs ce modèle qui gagne l’épreuve.

En ouverture de vidéo, c’est Mr Peterhansel (invité par Yamaha avec Madame) dans son premier tour. Il gagne les qualifs en mettant 3 secondes au tour au second. Et la différence se voit même au bord de la piste. Très impressionnant.

Bref, un super week end sur un super circuit, ultra visible pour les spectateurs, de même pour les stands où vous pouvez vous immiscer pour le vivre l’intérieur.

La piste était super roulante, la course s’est déroulée sur le sec avec de très belles bagarres. Un régal.

Et puis, je connais ça depuis toujours, mais vraiment, je suis toujours sur le cul du spectacle offert par le tout terrain. La glisse, le travail de pilotage TT, la lecture de piste, et tout ce qui fait des épreuves d’endurance des épreuves uniques.

Pour en voir encore plus : https://www.facebook.com/endurancettbordeaux/

    Leave a Reply


    SPANNER